Soutien au journalisme indépendant pour renforcer la liberté d'expression et la démocratie en Bulgarie

 BlueLink.net.L‘équipe de BlueLink.net renforce ses capacités en matière de journalisme indépendant. Photo : BlueLink.net.

Le déclin de la liberté d’expression en Bulgarie n’est pas une surprise, au vu de la faiblesse des notes par rapport à l’Europe que le pays obtient régulièrement dans les classements de Freedom House, Reporters sans Frontières et d’autres observateurs internationaux. La consolidation sur les médias de la main-mise d’une poignée d’entrepreneurs puissants et étroitement liés au service de sécurité et aux élites politiques du pays engendre une détérioration des conditions du journalisme indépendant, et affaiblit la société civile et la démocratie en général.

Selon le conseil d’administration de BlueLink.net, l’une des causes principales de la dégradation de la démocratie en Bulgarie provient de son manque de journalisme indépendant de qualité. Voilà la raison pour laquelle depuis deux ans, le réseau s’est associé à la Faculté de journalisme de l’Université de Sofia et à Climate News Network and Guardian Fondation, une fondation basée au Royaume-Uni, pour renforcer les compétences de jeunes journalistes indépendants à l’investigation et la couverture de sujets d’intérêt public, dans des domaines comme la protection de la nature, la non-application de la loi sur l’environnement, les droits humains, les droits des femmes et le genre, la corruption, la bonne gouvernance et la participation publique. Il incite également les journalistes à coopérer et s’engager auprès de la société civile et des mouvements sociaux, et leur facilite le recours à l’expertise indépendante et aux outils TIC interactifs.

 

 

Région: 
« Retourner